20060813

Sbra! Chatila!

Mohamed El jerroudi Poéte <eljerroudi56@yahoo.fr> a écrit :
A mes amis Reporters Sans Limites

Un poème que j'ai publié dans la revue "jeune afrique" en 1982.



Sbra! Chatila!



Même quand il seront tous partis



Je te chanterai Beyrouth


Pour casser ce silence


Qu'ils ont laissé


dans tes rues calcinées


Même quand ils t'auront


tous oubliée


un histoire folle les attendra


Sbra Chatila Sabra Sabra Sabra


Leur mémoire


déborde de cadavres d'enfants


Leurs mains


puent le crime et la cendre


Sabra Chatila Sabra Sabra


Même quand ils seront tous


partis


Même quand ils t'auront tous oubliée


Que ma colère


n'aura plus de sens


Que ma gorge ne dira plus


sa chançon


D'autres enfants naîtrons


à beyrouth


Ils casseront



le silence...
Mohamed El jerroudi Maroc
Jeune Afrique
No/1145/DECEMBRE/1982
Reporters Sans Limites صحافيون بلا قيود